Le yoga pour femme enceinte ou yoga prénatal

Le corps de la femme enceinte subit de nombreux changements pendant cette période de grossesse, parfois même du stress et de l’anxiété ce qui peut engendrer des complications. Le yoga prénatal est ainsi vivement conseillé pendant la grossesse afin de retrouver la sérénité, étirer et mettre en mouvement tout son corps et ainsi se préparer à l’accouchement. Car non, ce n’est pas parce que vous êtes enceinte, qu’il ne faut plus bouger, au contraire!

Le yoga pour mamans

Le yoga prénatal est un cours de yoga doux pour futures mamans. Le travail va se focaliser notamment sur la méditation, les étirements et la respiration. Bien évidemment, chacune ira à son rythme et s’arrêtera quand elle le souhaite si elle est trop fatiguée; le but n’étant pas de se mettre en difficulté et d’écouter son corps.

Un yoga pour toutes

Rassurez-vous, que vous souhaitez une complète débutante qui n’a jamais mis le pied sur un tapis de yoga ou une super yogi depuis des années, le yoga prénatal est accessible à toutes. Ici, pas d’asanas complexes, vous ne serez pas posée sur la tête et ne ferez pas d’exploit physique et sportif. On n’exécute pas les poses des yogis instragrameuses donc!

Les asanas pratiqués

cours de yoga prénatal

Les asanas ou poses en sanskrit, seront bien évidemment adaptés à la grossesse et ont aussi pour but de vous renforcer pour préparer votre corps pendant la grossesse, pour l’accouchement mais aussi pour l’après accouchement. C’est pourquoi les mouvements autour du bassin seront les plus pratiqués. Le plancher pelvien n’est pas en reste, puisque vous effectuerez également des renforcements musculaires afin de vous aider à porter bébé. Sans oublier les exercices de respiration qui font toute l’importance et les bienfaits de la pratique yogique et vous permettront de vivre cette période de 9 mois sereinement.

Les équipements à avoir

Le yoga prénatal au 2nd trimestre

Au cours du 1er trimestre, il est tout à fait possible de continuer à exercer son yoga habituel (vinyasa, ashtanga,…). C’est par contre à partir du deuxième trimestre qu’il est impératif de pratiquer un yoga plus adapté aux femmes enceintes. En effet, l’utérus grossit et le corps change, ce qui n’est plus adapté à des asanas qui demandent trop de torsions ou d’efforts. Ceci est valable, que vous voyiez déjà votre petit bidou ou non 😉

Ses multiples bienfaits

  • Réduit voire élimine les maux de dos (véritables fléaux du 3ème trimestre)
  • Aide à lutter contre les nausées et autres maux très inconfortables
  • Il permet d’augmenter son énergie. Le corps se réénergise par les mouvements et le flux d’énergie qui circule entre les chakras. Vous vous sentirez moins fatiguée!
  • Il augmente la souplesse et va préparer à l’accouchement qui sera plus facile.
  • Il renforce le corps tout entier afin de moins subir votre grossesse mais de la vivre sereinement.
  • Et évidemment il calme l’esprit et permet de se reconnecter à soi mais aussi d’écouter et se connecter à son bébé.

On ne peut ainsi que vous conseiller cette pratique lors de votre grossesse tellement les bienfaits qu’elle amène sont nombreux et bénéfiques pour vous et votre bébé.

Share

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.